AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Le Mans] Enrico Lopez

Aller en bas 
AuteurMessage
Enrico Lopez
Admin
Admin
avatar

Messages : 2657
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 30

Football-Life
Club: AJ Auxerre
Popularité:
29/200  (29/200)
Nationalité(s): Espagnol/Français

MessageSujet: [Le Mans] Enrico Lopez   Ven 3 Déc - 16:14



« Rien ni personne ne peut espérer m'arrêter ! »

Identité :

Nom : Lopez
Prénom : Enrico
Date de naissance : 1er aout 1994 (19 ans)
Lieu de naissance : Barcelona
Nationalité : Espagnole/Française -
Profession : Footballeur professionnel

Parcours en club :

- 2000-2006 : La Masia
- 2009-2013 : AJ Auxerre
- 2013-2014 : Le Mans (en prêt)

Palmarès :

- 2009-2010 : Membre de l'équipe type junior
- 2010-2011 : Membre de l'équipe type junior
- 2011-2012 : Membre de l'équipe type junior
- 2011-2012 : Meilleur passeur de la L1 junior

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrico Lopez
Admin
Admin
avatar

Messages : 2657
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 30

Football-Life
Club: AJ Auxerre
Popularité:
29/200  (29/200)
Nationalité(s): Espagnol/Français

MessageSujet: Re: [Le Mans] Enrico Lopez   Ven 3 Déc - 19:25



- Non Uzy, je ne te ramènerais pas de rillettes du Mans, tu as qu’à aller te le chercher, et puis je n’aime pas ça !

Il commençait à me gaver, ça fait deux jours qu’il me harcèle pour avoir des rillettes du Mans, et ça fait deux jours que je l’envoie balader, mais ce n’est pas nouveau, il ne comprend rien. Mais, pourquoi parler de rillettes vous allez me dire, c’est normal inculte que vous êtes.

Auxerre à reçu une proposition de prêt sans option d’achat provenant du Mans, bon ce n’est pas un club de standing pour moi, mais il y aura des Puta de journaliste, sans compter les abrutis du troisième poteau, pour le peu qu’il ne m’accuse pas d’un trafic de rillettes maintenant, i Pequeña marrana los que son !

J’aurais pu rester pareille, mais moi, voir Guy Roux bourrer tous les matins, ça va deux minutes, au début c’était marrant, mais quand il a dégueulé dans mes godasses c’était le summum. Enfin, c’est pas définitif hein, je ne suis que prêté, Auxerre au fond c’est sympa, les filles sont pas mal foutu et des mecs beaux comme moi, elles en voient pas souvent, donc c’est facile, mais je vais en laisser à Uzy, le pauvre, il se prend trop de râteaux. Pareil, il va partir lui aussi, mais sans lui et moi, je ne vois pas comment Müller va tenir le front de l’attaque, j’ose espérer que les autres seront patients avec lui, pas sûr…

Bon, moi je me casse aux Mans signer mon contrat, j’ai quand même souhaité bonne chance à mes coéquipiers pour la saison à venir. Je reviendrais en juillet voir ce qu’on fera ensuite, je ne vais pas rester chez les gosses toute ma vie non plus…

Quelques heures plus tard […]

À la sortie de l’aéroport, un jeune roumain m’interpelle…

- Salut mon garçon, tu veux des rillettes ?
- Tu crois vraiment que j’ai une tête à acheter des rillettes moi ?

Décidément les gens sont amoureux de leurs rillettes ici, va falloir que je m’y fasse, j’espère qu’ils connaissent un minimum leur club. Parait-il qu’un renoi connu aujourd’hui à jouer ici, Didier Drogba, ça ne doit pas être si bidon que ça Le Mans.

- Alors tu les veux mes rillettes ?
- Mais, tu vas me foutre la paix toi ! Je viens ici pour jouer au foot, et puis enlève ta main de mon épaule, seule la classe peut toucher la classe.

Puta, mon téléphone qui sonne maintenant. Guy Roux qui s’affiche ptain, mais il ne va jamais me lâcher le vieux.

- Allo !!!
- Jolie mamieuuh, je vas guerroyer à la croisadeuuuh, de m’estre éloigné, jolie mamieuuuuh, me tiens désolé, jusqu’en bastailleuuuh !!!
- Putain Guy, t’es bourré encore ?!
- Tu veux la razade ?!
- Mais qu’est-ce que vous avez tous aujourd’hui, foutez moi la paix, fuck !!!

10 h 30 et Guy Roux est plein, voilà le quotidien auxerrois, du moins avec Guy roux…

- Les rillettes c’est mort alors ?
- Tu commences à me les briser sérieux toi, vas y donne moi ton bocal de pâté, je l’enverrais à Uzy comme ça.
- Uzy, tu vas envoyer du pâté à une arme ?!
- Rhooo lalala, mais ou je suis tombé moi…
- Et, mais je t’ai déjà vu toi ??? T’es Frederico lopette non ?
- TU TE FOUS DE MOI OU QUOI ???
- Beh, non, t’es pas lui ?
- Non je suis pas lui non, je suis Enrico Lopez mon gars, bon ça me gave là, file moi ton pot de pâté que je me casse au stade.

- Argent ?
- Quoi argent ? Tu crois que je vais te donner des sous pour une boite en verre avec du pâté dedans ?
- Mopral donner pâté, toi donner argent !
- Mopral, il me les brise là, alors il va me dire combien c’est, et je me casse !!!
- 10 euros, donner argent toi !
- 10 Euros de la merde en boite, Hiro de la grande puta, tu te fou de moi ou quoi, tiens récupère là ta boite.

Les gens me faisaient déjà peur ici, mais il fallait que je reste calme hein. Après tout, je suis là pour offrir aux Mans mon talent, de toute évidence je semble être dans les meilleurs de la division, y a de quoi faire péter les statistiques ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrico Lopez
Admin
Admin
avatar

Messages : 2657
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 30

Football-Life
Club: AJ Auxerre
Popularité:
29/200  (29/200)
Nationalité(s): Espagnol/Français

MessageSujet: Re: [Le Mans] Enrico Lopez   Mar 7 Déc - 0:16

- Enricoooo !!! Tu es trop beau, épouse-moi s’il te plait !!!
- Enricooooooo jte kiff !!!


Des femmes surexcitées, des couples brisés instantanément. Faut croire que ma présence au Mans en perturbe certaines, elles n’ont pas besoin de me rappeler que j’étais beau, je le sais c’est une évidence, mon miroir le rappel sans arrêt. De toute façon, je m’en fou, elles peuvent gueuler comme des putois autant qu’elles veulent, me demander en mariage, ou faire des cochonneries avec moi, ce n’est pas demain la veille que je vais me mettre en couple. Quoique, peut-être une femme est entrée dans ma vie ces derniers jours, qui c’est ? Ne comptez pas sur moi, pour vous le dire ici, ne faudrait pas que ces tocards du troisième poteau se pointe…

Enfin, ma sortie du terrain pour rentrer au vestiaire démontre que les gens d’ici sont éblouis par moi et mon talent, c’était évident, je suis la star de l’équipe, une sorte de messie, mais va falloir apprendre aux autres à devenir des bons aussi…

- Il n’est pas mauvais le nouveau, il a fait un bon match ce soir n’empêche.
- He les gars, on a vendu du rêve ce soir, c’est trop top !!!
- Enrico Lopez, il va nous faire du bien ce type, il est bon !
- Le Mans vendeur de rêve cette année !!!


Tous ces propos commençaient déjà à m’emmerder profondément, on venait de perdre 5-3 contre une équipe de bras cassés et les types sont heureux de ça. Ça va être dur, si c’est comme ça toute la saison. La suffisance je n'aime pas ça, ça ne me ressemble pas.

(Téléphone qui sonne)

- Allo El Rico, c’est Guy Roux
- Guy qu’est ce que tu me veux ?
- J’ai vu ton match sur internet et franchement j’ai bien aimé !
- Tu as pu tout voir ou tu es tombé dans le coma avant ?
- Dans le coma ? Pourquoi donc, j’ai tourné à la cristalline ce soir mon gars !
- Ah beh oui forcément…
- Non, mais je te promets !
- Oui je te crois, je te crois. Tu veux quoi ?
- Savoir si tu te plais bien au Mans
- Je ne sais pas, c’est trop tôt pour en parler, mais ce qui est sur, le niveau est pas meilleur, on m’avait promis à Auxerre que j’évoluerais plus, car le niveau est plus dur. Je n’ai pas trouvé moi, alors il va vite falloir me trouver quelque chose de bien, je n’ai pas l’intention de perdre mon temps avec vos conneries !
- T’inquiètes pas mon El Rico, tu vas être servi, le niveau est bien plus relevé, bon c’est vrai que ce soir tu t’es pas mal ballade. D’ailleurs, j’ai bien aimé quand tu as fait 3-4 aller-retour pour éliminer le même gars 3-4 fois à la suite…
- Il était tellement nul, non, mais moi, je ne suis pas rassuré sans déconner.
- Je sais, je sais, mais tu dois passer par là mon grand.
- À part le paté, je n’ai pas découvert grand-chose.
- Laisse le temps El Rico, ça va venir.
- Tu as intérêt de dire vrai poche à gnole
- T’inquiètes pas mon grand, bon je te laisse j’ai Jean Louis qui m’appelle
- Jean Louis ?

- GUY tu vient ?! L’apéro n’attend pas et puis y a Drucker qui va commencer sur la 2
- J’arrive Jean Louis, sert moi un pastis !

- Tu es complètement barré mon vieux, sans déconné

Je raccrochais sans même prendre le soin de dire au revoir à Guy Roux. J’étais en train de regarder autour de moi dans le vestiaire, tout le monde avait le sourire à la gueule, tout le monde était heureux du match, c’était navrant à voir…

- Comment pouvez-vous être heureux, alors qu’on a perdu !!!

Tout le monde cessé de parlé suite à ma réaction, j’avais tout à coup une cinquantaine de yeux braqués sur moi. Je pris mes affaires et sortit du vestiaire direction le bus pour rentrer sur Le Mans en laissant mes coéquipiers dans la surprise de ma réaction.

Le sac sur le dos, la mine concentrée, j’étais tout simplement en train de me refaire le film du match, savoir ce qui allait et ce qui n’allait pas, mais personnellement, je ne trouvais pas grand-chose me concernant…

J’ai perdu assez de temps à rigoler, je vais passer aux choses sérieuses maintenant, je n’ai plus le temps, il faut que j’arrive aux sommets le plus vite possible !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Le Mans] Enrico Lopez   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Le Mans] Enrico Lopez
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fermeture de la ligne Caen-Le Mans-Tours ?
» (Le Mans) Le réseau SETRAM.
» Grogne sur la ligne Caen - Le Mans - Tours
» expo modélisme au Mans le 25 et 26 septembre 2010
» 24 heures du Mans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Football-Life :: •Just RP...• :: Journal de Bord-
Sauter vers: